Inscriptions, réservations, informations : 06.07.63.88.28 - formation@coach-mental.com

Mentalisme : libérez votre génie intérieur ! TEMOIGNAGES

Témoignages : ils nous font confiance...

Calendrier - Tarifs - Témoignages - Bulletin d'inscription

    Ces témoignages des formations de mentalisme de vie, mental coaching, et mentalisme de consultation ont été rédigés par les Techniciens, les Praticiens et les Maîtres praticiens en 2011 et en 2012.



De nouveaux savoir-faire...

- Cette formation m'a apporté des techniques que j'ai pu mettre en application dans mon travail et tous les résultats m'ont laissé tout d'abord surpris, puis conforté dans ce que je fais en coaching, ainsi qu'une dimension personnelle avec encore plus d'impact, d'équilibre et de sérénité.

G. G. Dirigeant d'un centre de formation en entreprise. Suisse.



- Merci Pascal pour cette formation unique et exceptionnelle (aussi bien en qualité qu'en quantité d'information). Tu as fait énormément progresser ma pratique de médecin. J'utilise ces nouvelles techniques tous les jours maintenant, que ce soit dans l'écoute ou l'accompagnement de mes patients, dans leur motivation et dans ma capacité à leur insuffler l'énergie de s'auto guérir. Sur mes conseils, plusieurs de mes confrères font le voyage depuis les US pour suivre tes enseignements; à quand ta prochaine session sur le continent américain ?

D. W. Médecin. USA.



- Cette formation m'ouvre des perspectives pour mon travail dans l'avenir. Je savais, depuis toujours, qu'il fallait que je fasse un travail sur moi, mais je n'avais pas la clef. Avec cette formation en mentalisme, je sais que j'ai trouvé ma voie. La formation me procure plus de sérénité pour l'avenir. Je suis plus en harmonie avec moi-même, je trouve que j'ai plus d'énergie.

M. A. Kinésithérapeute. France



- Merci encore pour la formation Pascal ! J'ai adoré et encore beaucoup appris… Merci encore pour ta gentillesse, ton humour et ton enseignement de ces 5 jours magiques.

N. F. Hypnothérapeute certifié. France



Inscrivez-vous dès maintenant et réservez votre place en utilisant le formulaire : cliquez ici !

... pour un nouveau savoir-Être !

- Le 22 juin 2013, à 7h00 du matin, j'ai atteint le sommet du mont-blanc à 4810 mètres.A ce moment là, la personne que je pensais être, celle que je voulais être et celle que j'étais ne faisaient qu'une. J'étais probablement une des meilleures verison de moi même... Cela a été possible en grande partie grâce à ta formation. Du fond du coeur, je t'en remercie.

S.

- Le stage m'a apporté un sentiment de confiance en moi qui va me permettre de continuer mon évolution personnelle, un certain nombre d'introspections et de remises en cause sur tous les plans. Mes relations interpersonnelles se sont améliorées, familiales et professionnelles. Ce stage m'a permis, également, de prendre conscience de la réalité des perceptions extra sensorielles et qu'elles peuvent être utilisées pour soi et pour les autres. Ainsi que toutes les techniques énergétiques, respirations et mouvements d'activation des centres reptiliens, qui sont une source de bien-être… d'un certain équilibre et d'une énergie de motivation.

A. F. Employé (services) en cours de changement de carrière pour devenir mental coach et consultant en développement personnel. France.



- Au fur et à mesure des jours et exercices j'ai des déclics et des cadenas ( c'est une image! ) qui sautent les uns après les autres… J'ai beaucoup appris en développement personnel avec le KI et Zazen. Je ne peux pas trop définir d'où ça vient ni comment, mais je gère les choses de la vie différemment, sur plusieurs plans. J'ai du mal, parfois, à me reconnaître, je m'étonne moi-même… visualisation très développée qui m'aide beaucoup. Une belle évolution !

S. R. Police nationale. France.



- La formation m'a permis de trouver un nouveau rythme de vie… d'être plus calme face à la vie quotidienne… rester positive en toutes circonstances. Recevoir les solutions au lieu de les demander… Du point de vue de l'alimentation, j'ai enfin maigri, je n'ai plus envie de manger tout le temps, j'ai arrêté le coca et je me suis fixé des buts. Bref, maintenant, je suis bien dans ma peau.

S. C. Commerciale. France.



- La grande révélation fut pour moi les soirées, les cercles et les exercices énergétiques. Les cercles étant pour moi d'une importance capitale, car je les perçois comme des cérémonies d'initiations et de révélation. C'est l'énergie que ce stage nous apporte pour aller plus loin, porté par notre instructeur Pascal de Clermont, sans lui rien ne serait possible. Un grand merci pour lui, son humour et sa générosité.

F. A. Chef d'entreprise (transport). France.



- Mon efficacité professionnelle a été améliorée, avec mes collègues devenus plus sympathiques (ainsi que la direction). Au niveau familial, j'ai pu devenir encore plus positif avec ma femme et ma fille qui, elle même a eu des appréciations scolaires où son dynamisme et son coté positif sont bien ressortis. Enfin, ma prise en main alimentaire m'a transformé physiquement et surtout psychiquement. Merci.

P. R. Cadre supérieur bancaire (clientèle grands comptes). France.



- Merci pour tout ce que tu nous a fait vivre jusque là. Et continue à nous fasciner en toute simplicité.

C. S. Coach & thérapeute. France.



- Je souhaite continuer cette formation qui m'a aidée à acquérir une certaine sérénité. Elle m'a ouvert les yeux et m'a aidé à résoudre des problèmes personnels et professionnels. Je suis satisfaite par rapport à mes attentes, et je voudrai développer tout ça.

J. C. Responsable en milieu hôtelier. France.



- Grâce aux cours, j'ai ressenti plus facilement l'énergie du corps. Depuis le début du cours j'ai perdu du poids.

B. H. Prépare une carrière de mental coach et consultante en développement personnel. Suisse.



- Merci pour cette belle formation ! Elle m'a fait beaucoup de bien, surtout que je ne pensais pas aller aussi loin… Les nouvelles habitudes commencent à s'installer et j'attends avec impatience chaque cours. Je souhaite continuer le niveau Praticien et bien plus que ça.

A. N. Chef d'entreprise. France.



- Le stage m'a permis de découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles facettes de moi-même. Le choix délibéré de procéder, d'abord, par expérimentation a permis un accès direct aux premiers ressentis et un certain élargissement de mes perceptions habituelles ou de mon champ de conscience. Le stage a également été un moment d'échanges et de rencontres. Ce fut agréable.. ouvrant un appétit et une curiosité encore plus grands !

J. L. Chef d'entreprise (services). France.



- Une nette amélioration du lâcher-prise et de l'acceptation… une impression de facilité de vie et de mise en place des "choses" s'est, petit à petit, mise en place. Depuis le début de la formation, je n'ai été malade qu'une seule et unique fois, contrairement aux années précédentes ou je passais mon automne malade… Ce qui m'a permis de perdre du poids et de gagner en vitalité.

Y. A. Prépare une carrière de mental coach et consultant en développement personnel. Suisse.



- Merci pour m'avoir pris pour la formation de Technicien, pour la formation de MVVM ainsi que celle de Praticien en septembre, pour moi c'est une grande richesse et surtout de la faire avec un Maître comme toi. Malgré toutes mes difficultés dans la vie, j'ai toujours eu des maîtres qui m'ont énormément apporté et permis de franchir des barrières que d'autres personnes n'ont pas franchies, merci à toi Pascal.

L. D. Responsable entretien et sécurité ancien compagnon, prépare une reconversion de mental coach et consultant en développement personnel. France.



- Ce que j'ai trouvé vraiment enrichissant c'est le travail du Ki et les exercices d'activation des centres reptiliens. Ils permettent vraiment de passer un cap d'évolution et d'avoir une meilleure vision des choses, d'avoir les synchronicités qui s'enchaînent si l'on suit son instinct pour nous amener à atteindre les buts que l'on s'est fixés.

B. P. Employé. France.



- Cette formation m'a apporté une confirmation de ce que je suis, ce que je fais, ce que je veux, et surtout ce que je ne veux pas ! Cela m'a apporté le règlement d'une situation sentimentale que je savais faussée et que je me cachais. Et une très grande sérénité dans une gestion future de cette situation.

G. A. Coach. Suisse.



- C'est pour moi l'occasion de te remercier du chemin que tu me fais emprunter au cours de la formation et de la gratitude que je ressens à te connaître.

M. A. Formatrice. France.



Inscrivez-vous dès maintenant et réservez votre place en utilisant le formulaire : cliquez ici !

Compte-rendu du premier week-end de Formation - 2011

- Suite à de nombreuses questions sur le contenu de la formation de mentalisme, je me suis dit qu’il serait intéressant d’en faire un petit résumé, après chaque week-end, afin que tout le monde puisse se faire une idée du contenu et des possibilités qui sont offertes par cette discipline.

Le premier week-end, sur 2 jours, se déroulait donc il y a près de 2 semaines, les 8 et 9 mai dernier. Nous étions tous impatients : ça fait des mois qu’on attendait que cette formation commence.

Le premier jour, Pascal de Clermont a commencé en nous retraçant l’histoire du mentalisme, depuis la création du mot, en passant par les débuts du mouvement mentaliste à la fin du 19ème siècle, en expliquant les confusions qu’il avait pu y avoir au niveau des spectacles de magie se disant de mentalisme. Il nous a évoqué l’entrainement des capacités du cerveau effectué, entre autre, par l’armée américaine à partir des 1950, ainsi que des expériences diverses sur les capacités « hyper-sensorielles », pour en arriver à ce qui nous intéressait particulièrement : le mental coaching, c'est à dire l'utilisation des techniques de mentalisme dans le cadre de la consultation privée et/ou de l'accompagnement (privé ou professionel) .

Une fois cela fait, nous sommes rapidement entrés dans le vif du sujet avec une explication sur l’intérêt du développement du cerveau primaire, ou cerveau reptilien, la partie du cerveau globale centre de tous nos comportements de survie, comportements primaires, « instinct » et autres capacités primales.

Divers exercices permettent de réactiver cette partie du cerveau, dont une grande partie se trouve encore dans la colonne vertébrale. On peut très simplement recréer un lien avec cette partie de notre cerveau pour l’activer et la stimuler.

C’est ce que nous avons fait par la pratique de 3 exercices qui ont permis par des torsions modérées et dans des axes peu utilisés de la colonne, de redécouvrir tout un réseau de nerfs, réveillés et joyeux de se montrer présents pour l’occasion.

Nous avons, ensuite, pu ressentir, en se concentrant sur le sens du toucher, les parties du dos qui avaient été activées par ces exercices, entre autres choses la chaleur dégagée par le point « Meïmon » (porte de vie en japonais), sorte de point nerveux de rattachement de ce qu'on pourrait appeler les restes les plus flagrants de notre cerveau reptilien.

Et en effet, avec les exercices, ça chauffe !!

Nous avons encore pu écouter des explications sur ce qu’est le coaching mental, ses différents niveaux d'utilisation, de sophistication, d'action même.

Puis, après un autre travail pour réactiver le cerveau reptilien (n’ayant pas été réellement utilisé à son maximum depuis longtemps, il est nécessaire, dans un premier temps, de l’activer souvent, pour entretenir sa bonne forme) et plusieurs exercices de préparation, nous avons vécu notre première expérience de mentalisme à proprement parler.

Avec un "récepteur" et un "émetteur" d’émotions et d’images : le but était que la personne "récepteur" arrive à percevoir ce qui était émis et transmis par le transmetteur et l’émotion qui s’y rattachait, yeux fermés, par le simple contact des mains, une forme de calibration et un travail sur le « ressenti premier. »

Les résultats ont été relativement impressionnants : sur 8 groupes, 6 ont obtenu des images, des ressentis et/ou l’émotion transmise.

Plutôt pas mal, non ? Surtout pour un PREMIER JOUR !!!

Après une nuit pleine de doux rêves mentaux, peuplés de ré-acquisition de capacités perdues et autres développements… non je plaisante ! J’ai dormi comme une masse, mon cerveau avait, sans doute, besoin de se reposer, tranquille, sans me déranger : ça peut paraître assez simple à lire, mais le premier jour a été assez dense !

Après cette bonne nuit, je me réveille et en bon élève bien consciencieux, je me mets à faire les exercices d’activation du cerveau reptilien.

Tiens !! On dirait que le point Meïmon est toujours activé, je le ressens encore. Et bien, qu’à cela ne tienne, j’en remets quand même une couche.

Effectivement, j’ai l’impression de ressentir un peu plus les choses dans mon dos, comme si on pouvait mieux ressentir les nerfs. Intéressant.

De retour sur le lieu du stage, nous continuons notre apprentissage des différents aspects du mentalisme, comme, par exemple, sur le niveau d’intervention dans les sphères du mental, ce qui nous a permis de travailler sur de nouveaux exercices, complétant ceux de la veille.

Un très intéressant travail sur la circulation des flux dans le corps a fini de nous réveiller d’une excellente façon.

Puis, après une préparation assez complète, un exercice assez déroutant nous a été proposé. Nous avons été séparés en groupes de 4 personnes. Une des personnes du groupe sortait de la pièce et allait faire un dessin avant de le glisser dans une enveloppe. Puis elle revenait dans la pièce et son rôle était de rester assise, devant ses camarades et simplement de visualiser cette image, des choses en rapport avec elle et tous les autres éléments pouvant avoir un lien avec ce dessin.

Le but des autres membres du groupe était de trouver ce qui était sur la feuille de papier.

Les résultats furent assez impressionnants, dans tous les groupes. Au global, tous ont ressenti «quelque chose» des images envoyées par la personne émettrice. Pour certains, ce furent des images, pour d’autres des sensations, des couleurs, parfois même des mots, tous en rapport avec le dessin… ou parfois avec le dessin que la personne aurait voulu faire en premier lieu.

Le thème du dessin était libre, sans indication préalable. On peut donc dire qu’il y avait une infinité de possibilités. Et pourtant, les résultats furent réellement probants.

Bravo à tous !!

Une partie de l’après-midi a été consacrée au « mode de vie » du mentaliste. Il semble évident qu’une certaine hygiène de vie, basée sur une alimentation simple et saine, permet une meilleure utilisation de ces compétences mentales et physiques.

Nous avons passé en revue différents exercices de préparation interne et l’après-midi s’est achevé par la découverte de la méditation zen.

La pratique méditative de la position Zazen permet d’améliorer de nombreuses choses. C’est une pratique qui, faite à la mode « dure » japonaise telle que nous l’avons pratiquée, offre de nombreux avantages. Concentration, résistance, capacité à focaliser son esprit, à le défocaliser volontairement et surtout à être dans l’instant présent, vraiment LA.

20 minutes de ce travail semble à la fois une éternité et durer une seconde. Tout le groupe a parfaitement réalisé ce premier Zazen ensemble.

Le premier week-end de cette « première formation de mentalisme au monde » s’est conclu dans la bonne humeur et l’impatience de se retrouver pour en apprendre encore plus lors du prochain stage, de 3 jours celui-là !

Nicolas

Compte-rendu du deuxième week-end de formation - 2011

- Bienvenue à tous dans ce 2ème résumé de notre formation de mentaliste.

Les passagers de ce vol qui a duré 3 jours sont arrivés, pour la plupart, dès le vendredi à 11h, afin de réviser, ensemble, les exercices d’activation du cerveau reptilien, pour certains méditer, débriefer leur expérience des semaines passées et aussi, bien sûr, papoter entre apprentis !!

Les exercices de réactivation du cerveau reptilien ont encore allègrement et joyeusement émaillé ce WE ; 2 nouvelles figures sont venues s’intégrer pour une efficacité de Meïmon encore plus grande.

Les exercices « pratiques » se sont basés sur les compétences hypersensorielles, où nous avons appris à décrypter les réponses (oui/non) des gens uniquement en observant leurs mouvements et où nous avons pu continuer à expérimenter ce travail, propre au mentalisme, qu’est de « voir » ce que pense une personne sans contact direct avec elle.

Bien évidemment les expériences d’hypersensorialité furent réussies par le groupe, qui travaillait « ensemble », chacun mettant ses données et idées en commun pour un décryptage du résultat final. Chacun a ses croyances sur ce sujet, pour les uns les résultats sont « inexplicables », pour moi ils me semblent rationnels, dans le cadre d’une hypersensibilité (hyperesthésie). Quoi qu’il en soit, nous avons pu tester aussi sur une personne extérieure : en milieu d’après-midi, Mathilde, journaliste à Science et Vie Magazine nous a rejoint pour observer la formation et a accepté de se prêter au jeu d’une expérience collective plutôt concluante : bravo à tous !

Nous avons ensuite appris certains exercices de « visualisation » (terme technique le plus proche qui me semble rendre à peu près compte de l’expérience…).

Le soir (oui car maintenant, on travaille aussi de nuit ! On n’arrête pas une bande de proto-mentalistes déchaînés), un travail de méditation intense et de compréhension des énergies circulantes fut assez éprouvant mais très intéressant !

Le 2ème jour, la plupart des stagiaires se sont, une fois encore, retrouvés dès 11h afin de travailler ensemble et s’échauffer, la formation commençait à 14h pour se terminer assez tard le soir (minuit).

Nous avons fait de nombreuses expériences d’isolation sensorielle, plus ou moins complète. Pour donner une idée simple du travail : il est évident que couper le sens visuel permet de développer, entre autre, l’auditif. Nous avons, donc, décomposé nos expériences sensorielles pour arriver à amplifier nos 5 sens et également pour tenter de comprendre ce qu'il pouvait y avoir "en plus".

L'activation de certaines fonctions cérébrales par d’autres exercices de stimulation mentale et de nombreux exercices à difficulté croissante, sous forme de jeu parfois, nous ont été proposés. Là encore, les résultats forcent l’étonnement : nous arrivons de mieux en mieux à ressentir ce que chacun émet. Ca me rappelait, sur le coup, l’exercice où Derren Brown coache une «mamie» pour qu’elle joue au poker, en lui faisant calibrer le jeu des autres joueurs…

Une autre soirée active a terminé la journée de samedi : je n’ai malheureusement pas pu y assister et donc ne peux vous la décrire. Mais le debriefing du dimanche matin était assez animé : chacun avait une analyse différente des perceptions et ressentis… comme quoi, une part de subjectivité n’est pas forcément facile à analyser ! Le débat était passionnant et instructif.

Le troisième jour nous a permis de continuer nos expériences de développement des perceptions. On avance doucement, mais je commence à comprendre où tout cela nous mène : quoi de mieux pour aider une personne, en tant que coach, que de sentir où elle focalise son «énergie» (j’entends par là son attention, ses peurs, ses croyances...) et donc ses blocages. La technique du mentalisme semble très indirecte, à la façon de l’hypnose éricksonienne : on ne prend pas le problème de face, mais on le contourne, on s’occupe de ce qui est autour pour préparer le terrain et créer un changement naturel. C’est, en tout cas, ce que je perçois aujourd’hui.

En hypnose, je suis habitué à déceler tout cela avec des questions, ou en tout cas, des méthodes verbales, parfois un peu visuelles. Ici, on apprend à sentir l’autre et à exploiter chaque micro-réaction… la fameuse communication « d’inconscient à inconscient » dont Freud parlait, on est en plein dedans, et on cherché à la conscientiser !

Ce n’est que le niveau « technicien », et comme Pascal le dit, c’est une préparation : avoir un terrain solide pour pouvoir ensuite construire, mais déjà beaucoup de choses se passent et on ressentait une bonne fatigue après le week-end.

Enfin, beaucoup d’exercices sont assez difficiles à décrire si on ne les a pas vécus. Nous apprenons à nous centrer, à canaliser l’attention, à être « avec l’autre ». Mais je manque un peu de mots : le travail porte sur le ressenti et j’ai l’impression que les mots sont un peu vagues pour décrire ce qui se passe.

Bien entendu, on peut déjà épater ses amis en devinant un mot caché, ou une émotion pensée (comme dans la démonstration effectuée lors de la conférence) et nous avons tous réussi cet exercice… il est amusant et impressionnant ! Et ça flatte notre égo ! Mais le but n’est pas là : je crois aussi que Pascal nous fait faire ces exercices pour nous faire dépasser nos croyances avec des résultats concrets… mais on commence à sentir que le travail est bien plus profond que cela.

Vivement le 3e week-end tout proche !

Nicolas

Compte rendu du troisième week end de formation - 2011

- En attente de mise en ligne.

Compte rendu du quatrième week-end de formation - 2011

- En attente de mise en ligne.



Inscrivez-vous dès maintenant et réservez votre place en utilisant le formulaire : cliquez ici !

Contacts : 06 07 63 88 28 et formation@coach-mental.com